EDI Mutualisé et EDI point-à-point : quelles particularités ?

edi_mutualise

Vous avez un projet EDI mais vous êtes perdu parmi les différentes solutions existantes ? Commençons par faire un point sur les solutions EDI qui existent et leurs particularités.

L’EDI Mutualisé et l’EDI point-à-point

Ces deux types d’EDI sont accessibles en mode SaaS. En choisissant le SaaS, votre plateforme EDI externalisée est hébergée et gérée par votre partenaire EDI.

EDI point à point

schema d' EDI point a point

L’EDI point-à-point, qu’on appelle aussi EDI Direct, est utilisé par les entreprises depuis de nombreuses années.

La grande particularité de l’EDI direct est que votre entreprise communique individuellement, par des flux distincts, avec chacun de ses partenaires commerciaux (clients, fournisseurs, …).

La mise en œuvre et la maintenance des flux point-à-point nécessitent des développements et tests spécifiques pour chaque flux, et ce, jusqu’en bout de chaîne. Il en va de même pour les protocoles de communication (AS2, FTP, FTPS, …) qui doivent être appropriés aux attentes de chaque partenaire. L’étape du mapping est donc primordiale.

Le mode EDI point à point peut être limité lorsque vous échangez avec un grand nombre de partenaires commerciaux. En effet, il peut impliquer la gestion individuelle de centaines, voire de milliers, de connexions différentes. Cela peut devenir très complexe et mobiliser de nombreuses ressources. De plus, l’évolution d’un flux peut en conséquence s’avérer très coûteuse.

EDI Mutualisé

Schéma EDI mutualisé

Le service EDI mutualisé en mode SaaS est beaucoup plus récent. Avec l’EDI mutualisé, la connexion d’une interface de votre système d’information avec la plateforme mutualisée de votre prestataire EDI est à développer une seule fois, quel que soit le nombre de partenaires concernés.

La plateforme numérique prend en charge la connexion entre la plateforme et les interfaces de chacun des partenaires. Pour ce faire, la plateforme EDI utilise des objets métiers pivots communs à l’ensemble des acteurs connectés.

Les connexions existantes sont mutualisées et ne sont pas à redévelopper dans le cadre d’un nouveau projet. Cela engendre des économies financières et une vraie réactivité de mise en œuvre. Si la plateforme EDI de l’un de vos partenaires n’est pas déjà connectée à la plateforme de votre prestataire EDI, ce dernier pourra prendre en charge le développement et le proposer en service mutualisé à l’ensemble des acteurs.

Cependant, l’architecture de la plateforme numérique du prestataire EDI doit avoir un profil dernière génération et savoir gérer des objets métiers pivots mutualisables.

Consultez notre offre de solution EDI en mode SaaS.

L’EDI mutualisé, et après…

Les offres évoluent et nous allons de plus en plus vers le développement de plateformes ouvertes, avec un décloisonnement des processus métiers.

Ces plateformes ne remplacent pas l’EDI mais l’intègrent pour pouvoir se connecter avec les partenaires concernés. Elles permettent d’optimiser et d’automatiser les processus métiers d’une entreprise tout en y associant son écosystème.

L’EDI constitue donc un canal pour adresser certains profils de partenaires et reste incontournable lorsqu’une volumétrie importante est en jeu. Des alternatives pertinentes à l’EDI comme les APIs et les portails collaboratifs se développent cependant de plus en plus.

En effet de notre point de vue, pour optimiser les échanges avec tout son écosystème, on ne pourra plus se limiter à l’EDI dans l’avenir : il faut aller plus loin.